Terrasses, cabanes : quel bois choisir pour l'extérieur ?

3 octobre 2013

Les bois résineux Disponibles dans un large éventail de longueurs et de sections, les résineux font partie des bois les plus utilisés. ● Le mélèze d’Europe Le mélèze d’Europe est le plus dur de sa catégorie, surtout lorsqu’il pousse en haute montagne. Brun rosâtre au naturel, il a tendance à griser de façon plus ou moins uniforme s’il n’a pas reçu de finition. De trop grandes variations thermiques peuvent provoquer de légères fissures. > Où l’utiliser ? De classe 3, on le réserve à l’habillage de façade (à partir de 32,29 € le m2, Woodesign) et à la terrasse, en évitant toutefois la proximité d’un bassin ou d’une piscine. Dans les Alpes, on le retrouve en bardeaux de toiture. ● Le red cedar Le red cedar est le plus stable en couleur. Aussi appelé cèdre rouge, il est largement répandu sur la côte ouest des États-Unis et du Canada. De couleur beige clair à brun rouge, au grain fin, ce bois léger est considéré comme un très bon isolant qui, sous l’action des UV, ne va pas griser mais foncer. Il a cependant comme inconvénient d’être fissile (pour le clouage et le vissage, des avant-trous sont nécessaires), acide (l’emploi d’une visserie inoxydable est préférable) et sensible au poinçonnement. > Où l’utiliser ? De classe 3, il se prête à la construction de bardages (74,90 € le m2 chez Leroy Merlin ) et à l’élévation de clôtures. Photo : 1. Bardage à fixations cachées en red cedar raboté (origine Canada, classe 3), larg. 122 mm, ép. 19 mm. 112,70 € HT le m2 (hors pose). Profil « Victoria », Silverwood 2. Bardage à fixations cachées en mélèze raboté et brossé (origine Russie, classe 3), larg. 122 mm, ép. 21 mm. 63,25 € HT le m2 (hors pose). Profil « Baïkal », Silverwood

Nos derniers conseils et infos

Avant/Après

le ravalement de façade

Le ravalement de façade est un entretien nécessaire, voire obligatoire, pour...

LIRE LA SUITE
S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER